Tester l’absence de fuites gaz sur une installation

Saviez vous, que toutes les installations gaz doivent systématiquement être contrôlés avant leur mise en service afin d’attester l’absence de fuites.

En ce qui me concerne, je ne mets jamais une installation neuve ou modifie en service avant de l’avoir précédemment essayé.

D’ailleurs aucun certificat n’est remplis avant que l’installation ne soit pas terminé a 100%, dans le cas contraire, certaines obligations finiraient peut être par être oubliés et dans le cas d’un contrôle surprise, c’est l’agrément (PG) qui est retiré.

Sécher et tester les installations extérieures

Dans les constructions (collectives), la distribution gaz entre les compteurs et les logements se fait en tubes de cuivre, noyés dans la dalle de béton, lors du coulage des dalles, il est possible que l’eau rentre a l’intérieur de ces tubes, ce qui oblige a sécher ces passages avant leur mise en service.

Pour ce faire ont utilise généralement un compresseur qui mets ces installations sous pression puis en ouvrant a l’opposé on fait sortir toute l’humidité contenue dans les tuyaux, certaines entreprise oublient cette partie qui prends énormément de temps sur les installations importantes.

En plus de cette étape, il faut aussi tester l’installation a faible pression avec des testeurs qui détectent la moindre fuite voir ci après…

Installations internes

testeur-gaz

Sur les installations individuelles, que ce soit en immeuble collectifs ou alors dans le résidentiel, toute installation crée ou modifié doit impérativement être testé avant leur mise en service.

Pour tester une installation et pouvoir attester de l’absence de fuites, on utilise soit un manométre haute précision ou alors un manometre automatique.

Ci contre nos trouvons un exemple de manomètre manuel que j’utilise dans les petites installations ou modifications d’installation existante.

Il existe aussi un manomètre électronique haute précision qui integre un mini-compresseur qui monte tout seul la pression.

Que l’appareil de mesure soit manuel ou électronique, les deux solutions se valent, il n’y a pas de bonne ou mauvaise solution, le tout c’est de gonfler l’installation a 40Mbars et laiser une vingtaine de minutes.

Attention tout de même aux températures, une variation de température fait asciler la pression sur le manomètre:

  • Si la température du local baisse, la pression baisse aussi sur le mano sans pour autant qu’il y ait une fuite,
  • Si la température du local augmente, la pression sur le manomètre monte aussi .
  • Quelle que soit la variation de température, la répercussion sur le manomètre ne represente que quelques milibars.

Procédure de test d’étanchéité sur l’installation.

  • Ouvrir toutes les vannes en amont des appareils déjà raccordées, notamment chaudières ou chauffe-bains.
  • Puis brancher le testeur sur le pc Gaz ou tout autre emplacement disponible.
  • /*——Pour testeur manuel——*/
  • Laisser l’organe de coupure fermé entre le testeur et l’installation.
  • Monter le testeur en pression pour s’assurer qu’il n’y a pas de fuites sur les raccords du testeur.
  • Il est impératif de fermer la vanne entre le manomètre et la poire de gonflage, juste après chaque gonflage, car la poire de gonflage n’est étanche a 100%.
  • Ensuite ouvrir l’organe de coupure entre le testeur et l’installation et ajuster la pression,
  • /*—–Fin de particularité des testeurs manuels ——*/
  • Il est impératif que le testeur soit en position stable, car si l’on le bouge la pression bouge aussi.
  • Gonfler la pression de l’installation a 40mbars.
  • Laissez reposer le testeur en position stable pendant une dizaine de minutes, s’il la pression ne baisse pas c’est OK.
  • La pression peut parfois augmenter si la température des locaux augmente ceci est normal, si elle baisse assurez vous que toutes les portes et fenêtres soient fermés, puis vérifiez a nouveau, si cela persiste vérifiez l’étanchéité de la tuyauterie.

En cas de contrôle, veillez a ce que le technicien ai posé son appareil en position stable, car il est déjà arrivé que le technicien tapote sur le manomètre, avec son doit, disant qu’il y a une fuite.

A propos de Le bricoleur

J'ai pas toujours raison mais j'ai rarement tort. Je ne parle pas aux cons! Çà les instruit... On n'est pas en cours de Français ici! Montrez-moi les erreurs mais sans m'agresser.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Les demandes de devis sont gratuites et sans engagement, toutefois ce n'est pas un jeu, demandez des propositions de devis seulement si vous avez réellement l'intention de faire de travaux.