La résistance de chauffe-eau ce qu’il faut savoir

Il existe deux types de résistances de chauffe-eau électriques, qui équipent quatre types de chauffe-eau, pour répondre aux différents besoins selon la qualité de l’eau .

Qualité de l’eau et la résistance

Pour comprendre l’utilisation de chaque résistance de chauffe-eau il faudra connaitre les caractéristiques de l’eau qui requièrent une résistance définie.

La corrosion des métaux et notamment des composants de plomberie est due à l’eau « plus précisément a la composition de l’eau ». La qualité de l’eau se résume à deux critères.

  • Sa dureté soit son degré TH ( titre hydrotimétrique)
    • Plus l’eau contient de calcium et du magnésium plus elle est dure et donc bonne pour la protection de métaux.
    • En conséquence, plus l’eau est dure et plus elle sensible a la formation de tartre, a partir de 25°F il est même conseillé de traiter contre le calcaire.
  • Son agressivité, soit son caractère corrosif
    • L’agressivité de l’eau est composé de : Chlorure, nitrate et sulfate, ces trois composants constituent son caractère corrosif.
    • On considère que l’eau avec moins de 8°F est agressive, il est donc indispensable de la traiter contre la corrosion.
  • Plus de détails sur la dureté de l’eau dans cette page.
  • En savoir plus sur la dureté de l’eau sur le site du gouvernement.

Les anodes de protection

Anodes en magnésium – Concrètement, les anodes en magnésium sont concues pour se dissoudre dans l’eau et se déposer sur les parois de la cuve émaillé, notament sur les points notament critiques ou pas suffisamment emmaillés et ainsi proteger l’interieur de la cuve contre la corrosion.

Les anodes ACI (Anode a courant interposé) – Concrètement l’anode est traversé par une impulsion electrique qui permets de fixer le magnésium sur les parois de la cuve et d’assurer une protection longue duré, ces anodes sont présents dans les chauffe-eau haut de gamme.

La résistance blindé ou thermo-plongé

blindé

Ce type de résistance de chauffe-eau est la moins chère elle est équipé d’un anode au magnésium.

Ci-contre une résistance blindé (blindé) qui est plongé dans l’eau, elle est installé dans la majorité des chauffe-eaux d’entré de gamme, ce type de résistance peut atteindre plus de 100C° de température afin de transmettre convenablement la chaleur de la résistance vers l’eau.

résistance thermoplongé
Résistance blindé ou thermo plongé

Convient seulement aux eaux moyennes, ni douces ni dures (voir ici) , car c’est le modèle le plus sensible a l’entartrage, et l’intervention sur ce type de résistance engage la vidange complète du ballon.

La résistance stéatite ou thermo-gainé

Ce type de résistance est de coût moyen

Elle est constituée de filaments métalliques spiralés sur une colonne de pierre réfractaire.
Cette résistance est insérée dans un fourreau étanche en acier émaillé. Ainsi elle reste a l’abri de tout entartrage, et son remplacement ne nécessite pas la vidange du chauffe-eau.

Attention, toutefois a certains vendeurx qui vous vendent des chauffe-eau stéatite en disant que c’est du haut de gamme, alors que les stéatite basiques sont munis aussi d’une anode en magnésium.

résistance Stéatite
Résistance stéatite basique avec anode en magnésium

Résistance stéatite avec ACI

Les résistances stéatites avec ACI (ANODE A COURANT INTERPOSE) sont munies d’une anode en titanium et envoient un pulsion electrique d’ans l’eau permettant de diminuer les effets corrosifs de l’eau sur les métaux qui composent le chauffe-eau.

La carte électronique est munie d’une petite batterie qui permets de continuer a proteger le ballon même en cas de coupure de courant.

Cette technologie est étudié pour répondre aux besoins des tarifications électriques, heures pleines et heures creuses.

La batterie se recharge pendant que le chauffe-eau est alimenté en heures creuses pour assurer la protection lorsque le courant est coupé pendant les heures pleines.

Stéatite ACI
Stéatite avec ACI et thermostat mécanique

Ce type d’appareil est de cout moyennement élevé, compte tenu des avantages qu’il présente.
Le voyant intégré permets de s’assurer de l’alimentation electrique ainsi que du bon fonctionnement du thermostat. Il convient pour toutes les eaux depuis la plus douce a la plus dure.

Vue interne - Résistance stéatite ACI
Résistance ACI et thermostat mécanique, vue interne de l’anode (petite tige au bout du doit de gant)
Vue d’une résistance ACI avez thermostat mécanique
Résistances Stéatite avec ACI dynamique

Tout d’abord il faut veiller a l’utilisation des adjectifs qui viennent compléter le sigle « Stéatite ACI » : Dynamique, Hybride, etc… ce sont des appellations commerciales déposés, ces appellations changent d’une marque a l’autre.

La résistance étant équipé d’une sonde de température (ou thermostat électronique) et non de thermostats mécaniques, ce qui permets au chauffe-eau de fonctionner en permanence a une température inférieure aux appareils a thermostat mécanique.

Systéma ACI dynamique
Vue du systeme électronique ACI dynamique
résistance IC dynamique
Résistance stéatite avec thermostat électronique avec fonction anti-légionellose (dynamique)

Oui c’est vrai pourquoi chauffer l’eau pour la refroidir ensuite sachant que l’énergie thermique est exponentielle, (chaque degré coute plus cher que le précèdent).

Ces appareils sont donc intelligents, et embarquent une fonction anti-légionellose qui monte ponctuellement le chauffe-eau a une température plus importante pour assurer la désinfection de la cuve et du circuit eau chaude.

Conclusion

A première vue il n’existe aucune différence entre les deux, résistances, mais si on regarde de plus près on note que celle de gauche est équipé d’un thermostat mécanique qui coupe le courant lorsque la température est atteinte.

Au contraire, celle de droite est dépourvue de thermostat mécanique, la témpératutre est capté par une sonde qui permettras au systeme électronique de pouvoir monter en température périodiquement afin de luter contre la légionnelle.

Résistance ACI
Résistances stéatite avec ICI dans les deux cas.
  • Blindé pour eaux peut agressives et peut dures.
  • Stéatite pour eaux moyennement agressives et peut dures a très dures
  • ACI pour une protection amélioré contre la corrosion
  • Stéatite ACI dynamique, pour avoir en plus des precedentes la protection anti-légionelloses.

A propos de Petit plombier

Plombier de métier depuis 25 ans. Grandes notions de bricolage sur autres sujets de la rénovation.

Une réponse à “La résistance de chauffe-eau ce qu’il faut savoir”

  1. Rétroliens : Les chauffe-eau électriques - Petit Plombier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Les demandes de devis sont gratuites et sans engagement, toutefois ce n'est pas un jeu, demandez des propositions de devis seulement si vous avez réellement l'intention de faire de travaux.